Landolia, un Monde de Photos
Flux RSS des dernières Photos du Monde
Connexion

Belgique

Le roi Albert II de Belgique

 Posté par Germain Laroche
Germain Laroche
, 06 Juillet 2014 à 02:46:39 :: Belgique

Grand-Place de BruxellesLa Belgique, appelée officiellement Royaume de Belgique, en néerlandais België et Koninkrijk België, en allemand Belgien et Königreich Belgien, sous l'ancien régime Belgica ou Belgica Regia est un État fédéral d'Europe de l'Ouest.

La Belgique est une monarchie constitutionnelle et parlementaire dont le roi actuel est Albert II, sixième roi des Belges.

Le parlement fédéral est composé du Sénat et de la Chambre des représentants. Le Parlement est élu par scrutin proportionnel plurinominal. Le vote est obligatoire, secret et ouvert (c'est-à-dire que beaucoup de non-citoyens peuvent mais ne doivent pas voter).

Il est important de signaler que le roi porte le titre officiel de "ROI DES BELGES". Il fait partie avec le gouvernement du pouvoir exécutif et aucune loi fédérale ne passe s'il ne la signe pas, mais avec la signature conjointe d'un ministre. Il peut refuser, mais la loi doit être, au préalable, votée par le parlement.

Albert II, de son nom complet Albert Félix Humbert Théodore Christian Eugène Marie de Belgique (né le 6 juin 1934 au château du Stuyvenberg), est le 6e et actuel roi des Belges depuis la mort de son frère Baudouin. Titré à sa naissance prince de Liége1, il est le second fils du roi Léopold III et de la reine Astrid, née princesse de Suède. Il prête serment devant les Chambres réunies le 9 août 1993 en français, néerlandais et allemand.

➜ Continuez à lire "Le roi Albert II de Belgique"
0 commentaire :: Ajouter un commentaire

Région de Bruxelles-Capitale

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 14 Novembre 2010 à 15:11:43 :: Belgique

La Région de Bruxelles-Capitale est l'une des trois Régions qui composent la Belgique. Elle dispose d'un territoire relativement réduit de 161 km², entièrement urbanisé à l'exception d'une trentaine de kilomètres carrés constitués par une partie de la millénaire forêt de Soignes (et dont le Bois de la Cambre n'est qu'une annexe), par le Domaine royal de Laeken et par une multitude d'espaces verts et d'étangs (surtout situés dans sa moitié est). Elle compte plus de 1,1 million d'habitants.

La fleur représentée sur le drapeau officiel de Bruxelles est un iris des marais, une plante sauvage qui poussait dans les terres marécageuses où s'implanta la ville historique, en 979.

Manneken-pis ou Petit Julien, petite statue en bronze d'un petit garçon en train d'uriner, situé dans le quartier Saint-Jacques à Bruxelles, en Belgique


La problématique Bruxelles

Bruxelles est une enclave majoritairement francophone entourée par la Région flamande, avec une tendance à s'étendre vers la périphérie de l'agglomération bruxelloise, périphérie qui dépend de la Région flamande, et non de la Région administrative de la Capitale. Parmi ces communes flamandes de la périphérie, plusieurs sont devenues majoritairement francophones depuis 50 ans (les communes à facilités de la périphérie) ce qui entraîne de nombreux problèmes communautaires de par l'absence de reconnaissance, telle que prévue par la Constitution belge, des minorités francophones en Flandre (une absence constitutionelle de reconnaissance qui existe d'ailleurs aussi en Wallonie, cette fois-ci vis-à-vis des minorités néerlandophones, à la différence que les néerlandophones ne sont majoritaires dans aucune commune wallonne à facilité linguistique).

Ainsi beaucoup de néerlandophones affirment qu'après avoir été francisée elle-même, la Région de Bruxelles-Capitale "francise" sa périphérie située en terre flamande. Toutefois il n'y a aucun processus d'assimilation des néerlandophones des communes périphériques et c'est uniquement la démographie des habitants déjà francophones qui induit que ceux-ci se retrouvent majoritaires dans certaines communes.

Lors de la mise en place des trois régions, les nationalistes flamands considérant que Bruxelles est une terre flamande se trouvaient confrontés au problème de la création d'une Région de Bruxelles. Depuis, cette situation cristallise une partie des tensions communautaires notamment suite au découpage de la province du Brabant en une province flamande et une province wallonne.

Dès lors, pour les néerlandophones, Bruxelles-Capitale ne pouvait avoir de frontières trop larges et ne pouvait pas devenir une région comme les autres, avec le risque de voir deux régions francophones se réunir. Ils ont alors imposé une zone tampon entre Bruxelles et la Région wallonne en ayant une politique discriminatoire envers les francophones bien que ceux-ci soient majoritaires dans les communes de Drogenbos, Linkebeek, Wezembeek-Oppem, Kraainem, Wemmel et Rhode-Saint-Genèse. Les tensions furent portées au maximum lorsque des électeurs ont été interdits d'inscription sur les listes électorales (car francophones) par Anne Sobrie l'unique échevine néerlandophone de Rhode-Saint-Genèse (commune néerlandophone à facilités, située en Région flamande). Les nationalistes flamands ont organisé une marche pour l'indépendance flamande à Rhode-Saint-Genèse le 6 mai 2007.

C'est pourquoi les néerlandophones n'acceptèrent qu'en 1989 la création d'une région spécifiquement bruxelloise, à la condition qu'en contrepartie le bilinguisme y soit reconnu avec une représentation garantie pour la minorité néerlandophone et surtout la parité intégrale au niveau du gouvernement régional (avec le même nombre de ministres néerlandophones que francophones).

Les Bruxellois, quant à eux, voulaient la création d'une région centrale et, Bruxelles étant une ville de facto francophone, ils ne voulaient pas d'une parité linguistique pure et simple dans les organes politiques de cette région.
Le compromis de 1989 fut donc difficile à obtenir dans les deux communautés et est encore aujourd'hui source de tensions importantes entre les Flamands et les francophones.

En effet, outre cette opposition de principe entre néerlandophones de Flandre et de Bruxelles (d'une part) et francophones de Bruxelles et de Wallonie (d'autre part), Bruxelles présentait la particularité d'être le lieu de la centralisation politique et administrative de l'État.

À la fin des années 1960 et au début des années 1970, ce problème spécifique s'inscrivait dans celui, plus large, de l'existence de conceptions différentes à propos de la réforme de l'État. Déjà, en 1963, l'ancien arrondissement administratif de Bruxelles sera scindé en deux, créant d'une part l'arrondissement administratif de Bruxelles-Capitale, et de l'autre celui de Hal-Vilvorde, prémice d'une régionalisation qui était à l'époque voulue surtout par des milieux wallons, tandis qu'en Flandre les partisans de l'autonomie la concevaient essentiellement comme culturelle : pourquoi régionaliser la prise de décision dans un État où ils étaient majoritaires ?

Vue plongeante sur la Grand-Place de Bruxelles, bordée par les maisons des corporations, l'Hôtel de Ville et la Maison du Roi (en néerlandais Broodhuis), Belgique


Le cœur du conflit au plan national était alors culturel, linguistique, économique et politique : la présence de deux communautés linguistiques concurrentes dont l'antagonisme provoquere par exemple, en 1968, l'Affaire de Louvain : les étudiants et les professeurs francophones de l'Université Catholique de Louvain furent contraints, par une minorité extrémiste de professeurs néerlandophones, de quitter le site et de partir s'installer ailleurs. Ce qui amena la création, en rase campagne de l'actuelle province de Brabant wallon, du campus francophone de l'Université Catholique de Louvain (UCL) à "Louvain-la-Neuve", qui devint une université totalement distincte de celle de Louvain (Leuven) qui, elle, prit le nom dès lors unique de Katholieke Universiteit Leuven (KUL). L'Université libre de Bruxelles (ULB), jusqu'alors elle aussi bilingue, éclata à la même époque donnant naissance à sa composante flamande Vrije Universiteit Brussel (VUB), depuis lors également totalement distincte.

Que va-t-il advenir de la Belgique et de Bruxelles dans les années qui viennent ? Difficile à dire.

En attendant, visitez Bruxelles et la Belgique sur Landolia.
0 commentaire :: Ajouter un commentaire

Patrimoine mondial

Belgique, Sites miniers majeurs de Wallonie

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 06 Octobre 2013 à 06:49:03

Localisation Belgique
Coordonnées N50 26 7 E3 50 18
Bien 118 ha
Date d'inscription 2012

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/1344 )

Les quatre sites de ce bien s’étendent sur une bande de 170 km de long et de 3 à 15 km de large, qui traverse la Belgique d’ouest en est. Il s’agit des sites les mieux conservés de l’exploitation charbonnière qui s’est étalée du début du XIXe siècle à la seconde moitié du XXe siècle. Le bien fournit des exemples de l’architecture utopique des débuts de l’ère industrielle européenne, dans le cadre d’un ensemble industriel et urbain architectural hautement intégré, notamment le charbonnage et la cité ouvrière du Grand-Hornu, dessinée par l’architecte Bruno Renard dans la première moitié du XIXe siècle. Bois-du-Luc comporte de nombreux bâtiments érigés de 1838 à 1909 et un charbonnage qui est l’un des plus anciens d’Europe car il remonte à la fin du XVIIe siècle. Bien que la Wallonie compte des centaines de charbonnages, la plupart ont perdu leurs infrastructures alors que l’intégrité des quatre composantes de ce site est restée élevée.

Photos de Landolia

Blegny-Mine, sites miniers majeurs de Wallonie Bois du Cazier, sites miniers majeurs de Wallonie Bois-du-Luc, sites miniers majeurs de Wallonie
Grand Hornu, sites miniers majeurs de Wallonie

Plus de photos des sites miniers majeurs de Wallonie


Belgique, Palais Stoclet

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 06 Octobre 2013 à 06:32:58

Localisation Région de Bruxelles-Capitale, Belgique
Coordonnées N50 50 6 E4 24 58
Bien 0,86 ha
Date d'inscription 2009

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/1298 )

Le Palais a été conçu en 1905 à la demande du banquier et collectionneur Adolphe Stoclet par l'un des chefs de file du mouvement artistique de la Sécession viennoise, l'architecte Josef Hoffman. Ce dernier a pu travailler sans limite financière ou esthétique. Avec leur géométrisme épuré, le palais et le jardin (terminés en 1911) marquent un changement radical au sein de l'Art nouveau, changement qui annonce l'Art déco et le mouvement moderniste en architecture. Le Palais Stoclet est une des réalisations les plus abouties de la Sécession viennoise. Il abrite des œuvres de Koloman Moser et de Gustav Klimt, liées à la conception du Gesamtkunstwerk (architecture, sculpture, peinture et arts décoratifs s'intègrent dans une même œuvre). Le Palais témoigne du renouveau artistique de l'architecture européenne et présente un haut niveau d'intégrité dans ses dimensions d'architecture extérieure, d'architecture et de décoration intérieures, avec des meubles et objets originaux.

Photos de Landolia

Palais Stoclet

Plus de photos du palais Stoclet


Belgique, Complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 06 Octobre 2013 à 06:23:55

Localisation Anvers (Flandre), Belgique
Coordonnées N51 13 5.988 E4 23 52.008
Date d'inscription 2005

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/1185 )

Le musée Plantin-Moretus est une imprimerie et maison d’édition datant de la Renaissance et de l’époque baroque. Situé à Anvers – avec Paris et Venise, l’une des trois villes les plus importantes pour les débuts de l’imprimerie en Europe –, il est étroitement lié à l'histoire de l’invention et de la diffusion de la typographie. Son nom rend hommage au plus grand imprimeur-éditeur de la seconde moitié du XVIe siècle : Christophe Plantin (vers 1520-1589). Outre sa valeur architecturale exceptionnelle, le monument contient une importante collection d’objets témoignant de la vie et du travail dans l’imprimerie et maison d’édition la plus prolifique d’Europe à la fin du XVIe siècle. L’entreprise est restée en activité jusqu’en 1867 et son bâtiment renferme une vaste collection d’anciens équipements d’imprimerie, une grande bibliothèque, de précieuses archives et des œuvres d’art, notamment un tableau de Rubens.

Photos de Landolia

Musée Plantin-Moretus

Plus de photos du complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus


Belgique, Minières néolithiques de silex de Spiennes (Mons)

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 06 Octobre 2013 à 06:01:26

Localisation Région Wallonne, Province de Hainaut, Belgique
Coordonnées N50 25 50.772 E3 58 43.644
Bien 172 ha
Date d'inscription 2000

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/1006 )

Les mines de silex du néolithique à Spiennes, qui couvrent plus de 100 ha, sont les centres d'extraction minière les plus vastes et les plus anciens d'Europe. Elles sont aussi remarquables par la diversité des solutions techniques mises en œuvre pour l'extraction et en raison de leur lien direct avec un peuplement de la même période.

Photos de Landolia

Camp à Caillaux, minières néolithiques de silex de Spiennes

Plus de photos des minières néolithiques de silex de Spiennes (Mons)


Belgique, Habitations majeures de l'architecte Victor Horta (Bruxelles)

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 06 Octobre 2013 à 05:52:11

Localisation Bruxelles, Belgique
Coordonnées N50 49 41.016 E4 21 44.028
Date d'inscription 2000

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/1005 )

Les quatre habitations majeures – l'Hôtel Tassel, l'Hôtel Solvay, l'Hôtel van Eetvelde et la maison et l'atelier de Horta – situées à Bruxelles et conçues par l'architecte Victor Horta, l'un des initiateurs de l'Art nouveau, font partie des œuvres d'architecture novatrices les plus remarquables de la fin du XIXe siècle. La révolution stylistique qu'illustrent ces œuvres se caractérise par le plan ouvert, la diffusion de la lumière et la brillante intégration des lignes courbes de la décoration à la structure du bâtiment.

Photos de Landolia

Hôtel van Eetvelde Hôtel Solvay Hôtel Tassel

Plus de photos des habitations majeures de l'architecte Victor Horta


Belgique, Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site, La Louvière et Le Roeulx (Hainaut)

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 04 Septembre 2013 à 14:14:32

Localisation Belgique
Coordonnées N50 28 51.996 E4 8 13.992
Bien 67 ha
Date d'inscription 1998

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/856 )

Les quatre ascenseurs hydrauliques pour bateaux, regroupés sur un court segment de l’historique canal du Centre, constituent des monuments industriels de la plus haute qualité. Avec le canal lui-même et ses structures associées, ils offrent un exemple remarquablement bien préservé et complet d’un paysage industriel de la fin du XIXe siècle. Des huit ascenseurs hydrauliques à bateaux édifiés à cette époque et au début du XXe siècle, les quatre ascenseurs du canal du Centre sont les seuls au monde subsistant dans leur état originel de fonctionnement.

Photos de TWIP


Belgique, Béguinages flamands

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 03 Septembre 2013 à 12:31:51

Localisation Région Flandre, Provinces d'Anvers, Limbourg, Flandre orientale, Flandre occidentale et Brabant flamand, Belgique
Coordonnées N51 1 51.5 E4 28 25.5
Bien 60 ha
Date d'inscription 1998

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/855 )

Les béguines, ces femmes qui consacraient leur vie à Dieu sans pour autant se retirer du monde, fondèrent au XIIIe siècle des béguinages, ensembles clos répondant à leurs besoins spirituels et matériels. Les béguinages flamands forment des ensembles architecturaux composés de maisons, d’églises, de dépendances et d’espaces verts organisés suivant une conception spatiale d’origine urbaine ou rurale et construits dans les styles spécifiques à la région culturelle flamande. Ils constituent un témoignage exceptionnel de la tradition des béguines qui s’est développée dans le nord-ouest de l’Europe au Moyen Âge.

Photos de Landolia


Belgique, Cathédrale Notre-Dame de Tournai

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 30 Octobre 2009 à 17:18:27

Localisation Ville de Tournai, province de Hainaut, Région wallonne, Belgique
Coordonnées N50 36 21.708 E3 23 21.336
Type Culturel
Bien 0,50 ha
Date d'inscription 2000

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/1009 )

Edifiée dans la première moitié du XIIe siècle, la cathédrale de Tournai se distingue par une nef romane d'une ampleur exceptionnelle, par la grande richesse sculpturale de ses chapiteaux et par un transept chargé de cinq tours annonciatrices de l'art gothique. Reconstruit au XIIIe siècle, le chœur est de pur style gothique.

Photos de Landolia

Cathédrale Notre-Dame de Tournai

Plus de photos de la cathédrale Notre-Dame de Tournai


Belgique, La Grand-Place de Bruxelles

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 03 Juin 2009 à 12:36:57

Localisation Ville de Bruxelles, région Bruxelles-Capitale, Brussels-Capital Region, Belgique
Coordonnées N50 50 48.1 E4 21 08.7
Type Culturel
Date d'inscription 1998

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/857)

La Grand-Place de Bruxelles est un ensemble remarquablement homogène de bâtiments publics et privés, datant principalement de la fin du XVIIe siècle, dont l’architecture résume et illustre de manière vivace la qualité sociale et culturelle de cet important centre politique et commercial.

Photos de TWIP

   

Plus de photos et localisation sur la carte intéractive Google Map


Belgique, Le centre historique de Bruges

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 03 Juin 2009 à 06:11:47

Localisation province de Flandre-Occidentale, Région flamande, Belgique
Coordonnées 51°13′0″N 3°14′0″E
Type Culturel
Bien 410 ha
Date d'inscription 2000

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/996 )

Bruges est un exemple exceptionnel d'habitat médiéval ayant bien conservé son tissu urbain historique tel qu'il a évolué avec les siècles et où le bâti gothique d'origine fait partie de l'identité de la ville. Bruges, l'une des capitales commerciales et culturelles européennes, a tissé des liens culturels avec différentes parties du monde. On associe cette cité à l'Ecole de peinture des Primitifs flamands.

Photos de Landolia

Centre Historique de Bruges

Plus de photos du centre historique de Bruges



Le Blog compagnon de Landolia, choisissez votre prochaine destination et préparez votre voyage. Vous avez un article intéressant sur une destination à partager ? Contactez-nous.

Catégories

  • Zimbabwe (6)
  • Archives