Landolia, un Monde de Photos
Flux RSS des dernières Photos du Monde
Connexion

Bolivie

Uros : un peuple d'Amérique Latine menacé d'extinction

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 24 Juillet 2011 à 03:46:18 :: Bolivie

Les Uros (ou peuple Uru) sont un peuple dont les origines remontent à la période Incas, et qui vit sur un archipel de 40 îles flottantes artificielles créées à base de totora, une sorte de roseau, sur le Lac Titicaca, non loin de la ville de Puno, entre Pérou et Bolivie. La communauté Uros est composée de 3 principaux groupes : Uru-Chipayas, Uru-Muratos et Uru-Iruitos.

Les îles Uros s'élèvent à 3810 mètres au dessus du niveau de la mer.

Au recensement de 1997, on estimait la population Uros à environ 2000 personnes, mais seulement quelques centaines d'entre eux vivaient encore dans les îles. Les autres avaient rejoint la terre ferme pour se marier ou trouver du travail.

Lac Titicaca, Pérou


Un article du quotidien Anglais "the Guardian", daté du Vendredi 24 Avril 2009, explique pourquoi ce peuple est menacé d'extinction :
"Ils font partie d'un des plus anciens peuples des Andes, une culture qui a survécu pendant plus de 4000 ans dans les plaines du plateau Bolivien. Mais les Uru Chipaya, qui ont résisté aux Incas et à la conquête Espagnole, sont menacés d'extinction notamment à cause du changement climatique.

Le chef de village, Felix Quispe, 62 ans, explique que la rivière qui leur a permis d'exister pendant des millénaires est en train de s'assécher.

"Autrefois il y avait de l'eau partout ici," dit-il, montrant la plaine aujourd'hui aride. "Il y avait des canards, des crabes, des roseaux. Je me souviens bien. Qu'allons-nous faire ? Nous sommes un peuple de l'eau."

Les Uru Chipaya, qui selon la légende sont des "êtres humides" plutôt que des êtres humains, pourraient bientôt être forcés de quitter leur habitat actuel pour rejoindre les villes de Bolivie ou du Chili, assure Quispe. "Il n'y a plus d'herbe pour les animaux, plus de pluie. Plus rien. La sécheresse."

La tribu était connue pour vivre aux frontières d'un désert de sel, un paysage rude et inquiétant que même les Incas redoutaient, en arrosant le sol avec l'eau de la rivière. Maintenant que celle-ci s'est asséchée, de nombreux membres des Uru Chipaya ont émigré, abandonnant les quelques 2000 habitants du village de Santa Ana et des environs.

"Nous n'avons plus rien à manger, c'est pour ca que nos enfants s'en vont," dit Vicenta Condori, 52 ans, habillé en costume traditionnel. Ses 2 enfants sont au Chili.

Certains membres de la tribu affirment que c'est la négligence du culte de leurs divinités qui est à l'origine de leur situation. Le chef a insisté pour qu'il y ait plus d'offrandes et de respect des coutumes traditionnelles. "Notre futur est entre nos mains," dit-il.

Les scientifiques disent eux que la montée des températures s'est accélérée depuis la disparition des glacier des Andes, en Bolivie, Colombie, Equateur et Pérou. [...]

Les Uru Chipaya accusent la communauté Aymara, qui vit un peu plus haut, en amont de la rivière, de détourner toujours plus d'eau de la rivière pour leurs propres besoins. "C'est une double cause : le changement climatique et la concurrence exacerbée. Les conséquences sont très graves et menacent notre culture. Je suis très inquiet," dit Alvaro Díez Astete, un anthropologiste qui a écrit un livre sur la tribu.

Avec tant de jeunes gens qui émigrent vers les villes, ou ils parlent l'espagnol, la langue Uru pourrait disparaitre en quelques générations. Certains Uru Chipaya craignent que la bataille pour la survie de leur culture soit déjà perdue. Les rues chaotiques de Santa Ana sont désertées et rien ne perturbe le calme des ces plaines asséchées qui furent autrefois des champs."

Visitez le monde du peuple Uru, le Perou, la Bolivie et le Lac Titicaca sur Landolia.
0 commentaire :: Ajouter un commentaire

Patrimoine mondial

Bolivie, Tiwanaku : centre spirituel et politique de la culture tiwanaku

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 14 Mars 2013 à 05:52:26

Localisation Province d’Ingavi, département de La Paz, Bolivie
Coordonnées S16 33 30 W68 40 40.008
Date d'inscription 2000

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/567 )

La ville de Tiwanaku fut la capitale d'un puissant empire préhispanique qui étendit son influence sur une vaste zone des Andes méridionales et au-delà, et atteignit son apogée entre 500 et 900 de notre ère. Les vestiges de ses monuments témoignent de l'importance culturelle et politique de cette civilisation qui se distingue nettement des autres empires préhispaniques des Amériques.

Photos de Landolia

Ponce stela, Tiwanaku Porte du Soleil, Tiwanaku

Plus de photos de Tiwanaku


Bolivie, Parc national Noel Kempff Mercado

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 14 Mars 2013 à 05:46:01

Localisation Bolivie
Coordonnées S14 16 0.012 W60 52 0.012
Bien 1 523 446 ha
Date d'inscription 2000

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/967 )

Ce parc national est l'un des plus grands (1 523 000 ha) et des plus intacts du bassin amazonien. Variant en altitude de 200 m à près de 1 000 m, il offre une riche mosaïque d'habitats allant des forêts sempervirentes amazoniennes de haute altitude à la savane et à la forêt du Cerrado. Le parc présente une histoire évolutionnaire couvrant plus d'un milliard d'années depuis le Précambrien. Il abrite des populations viables de nombreux grands vertébrés en péril ou menacés d'extinction au niveau mondial, une flore estimée à 4 000 espèces et plus de 600 espèces d'oiseaux.

Photos de Landolia

Chutes Arcoiris, parc national Noel Kempff Mercado Cascade, parc national Noel Kempff Mercado

Plus de photos du parc national Noel Kempff Mercado


Bolivie, Fort de Samaipata

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 14 Mars 2013 à 05:25:20

Localisation Province de Florida, département de Santa Cruz, Bolivie
Coordonnées S18 10 0 W63 49 0
Date d'inscription 1998

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/883 )

Le site archéologique de Samaipata comprend deux éléments : la colline, qui, avec ses nombreuses gravures, semble avoir constitué le centre cérémoniel de la ville ancienne (XIVe-XVIe siècle), et la zone au sud de la colline, qui formait le quartier administratif et résidentiel. L’énorme rocher sculpté de Samaipata, qui domine la ville située en contrebas, constitue un témoignage unique des traditions et croyances préhispaniques, sans égal sur tout le continent américain.

Photos de Landolia

Fort de Samaipata Fort de Samaipata

Plus de photos du fort de Samaipata


Bolivie, Ville historique de Sucre

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 14 Mars 2013 à 05:18:26

Localisation Department de Chuquisaca, Province Oropeza, Bolivie
Coordonnées S19 2 35.016 W65 15 33.012
Date d'inscription 1991

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/566 )

Première capitale de la Bolivie, Sucre fut fondée par les Espagnols dans la première moitié du XVIe siècle. Elle possède de nombreux édifices religieux comme San Lazaro, San Francisco et Santo Domingo qui offrent une image bien conservée de l’alliance architecturale de traditions locales à des styles importés d’Europe.

Photos de Landolia

Ville historique de Sucre Basilique San Francisco, Sucre

Plus de photos de la ville historique de Sucre


Bolivie, Missions jésuites de Chiquitos

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 30 Décembre 2009 à 17:15:37

Localisation Département de Santa Cruz, Bolivie
Coordonnées S16 0 0 W60 30 0
Type Culturel
Date d'inscription 1990

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/529 )

Six ensembles de « réductions » (installations des Indiens christianisés) inspirées des cités idéales des philosophes du XVIe siècle que les jésuites fondèrent de 1696 à 1760 et où se mêlent étroitement architecture catholique et traditions locales, San Francisco Javier, Concepción, Santa Ana, San Miguel, San Rafael et San José forment aujourd’hui un patrimoine toujours vivant sur l’ancien territoire des Chiquitos.

Photos de Landolia

Église de Concepcion, Missions jésuites de Chiquitos San Jose de Chiquitos, Missions jésuites de Chiquitos San Miguel de Velasco, Missions jésuites de Chiquitos

Plus de photos des missions jésuites de Chiquitos


Bolivie, Ville de Potosi

 Posté par Simon Laroche
Simon Laroche
, 30 Décembre 2009 à 17:00:14

Localisation Potosi, Province de Potosi, Bolivie
Coordonnées S19 35 0.996 W65 45 11.016
Type Culturel
Date d'inscription 1987

Brève description (http://whc.unesco.org/fr/list/420 )

L’endroit était considéré au XVIe siècle comme le plus grand complexe industriel du monde. L’extraction du minerai d’argent était assurée par une série de moulins à eau. L’ensemble actuel comprend les monuments industriels du Cerro Rico, où l’eau est amenée par un système compliqué d’aqueducs et de lacs artificiels, la ville coloniale avec la Casa de la Moneda, l’église de San Lorenzo, des demeures nobles et les « barrios mitayos » qui étaient les quartiers ouvriers.

Photos de Landolia

Cerro de Potosi Église San Bernando, Potosi Église de Potosi

Plus de photos de la ville de Potosi



Le Blog compagnon de Landolia, choisissez votre prochaine destination et préparez votre voyage. Vous avez un article intéressant sur une destination à partager ? Contactez-nous.

Catégories

  • Zimbabwe (6)
  • Archives