Landolia, un Monde de Photos
Flux RSS des dernières Photos du Monde
Connexion

Pula, Croatie: le "Rendez-Vous" en Adriatique

 Posté par , 02 Décembre 2007 à 17:33:17 :: Croatie

Pula (Latin Colonia Pietas Iulia Pola; Italian Pola (la ville est officiellement bilingue Croate-Italien); Istriot Pula, German Polei, Slovenian Pulj) est la plus grande ville d'Istrie. Elle est située à l'extrémité sud de la Péninsule, et sa population s'élève à 62 080 habitants (2006).

L'histoire de Pula débuta par l'installation d'une colonie grecque sur une colline d'Istrie. Les origines de ce peuplement restent assez méconnues, la mythologie se mêlant souvent à la réalité historique.

Une chose est sûre, cette colline fut annexée par les Romains en 177 avant J-C. Sous le règne d'Auguste (de 27 av. J.-C. à l'an 14), Pula devint la capitale administrative de la région. La ville connut alors un formidable développement urbain. Elle s'étendit en cercles concentriques autour de la colline du Kaštel et fut dotée de dissuasifs remparts. La culture ne fut pas en reste. On l'équipa de deux théâtres et d'un immense amphithéâtre qui accueillait des combats de gladiateurs.

Amphithéâtre de Pula


Au VIe siècle, Bélisaire, un général byzantin arriva à Pula. Elle fut alors intégrée à l'Empire byzantin sans heurts et ce jusqu'en 770. Au douzième siècle, la ville fut particulièrement menacée par les pirates. Elle décida donc de se placer sous la protection de Venise (1150). Les pirates furent écartés mais des dangers bien plus graves la guettèrent. Pula fut attaquée par les ennemis de Venise, Gênes et Pise, à maintes reprises. De plus, des épidémies de peste et de malaria décimèrent la population. Au XVIIe siècle, de la cité prospère de l'Antiquité il ne restait pratiquement rien.

En 1797, la chute de Venise fit que l'Autriche des Habsbourg récupéra Pula. En 1853, Vienne offrit une formidable chance à la ville croate. Elle devint son principal port maritime. Enfin, Pula pouvait renaître de ses cendres. Elle devint un pôle d'attraction pour les Européens en quête de fortune mais aussi pour les têtes couronnées qui en firent leur lieu de villégiature.

Après le démantèlement de l'Empire Austro-Hongrois à l'issue de la Première guerre mondiale, Pula devint italienne. Les monuments romains furent alors redécouverts et fortement valorisés. En 1943, les Allemands s'emparèrent de Pula. Elle fut alors le théâtre de violents bombardements de la part des Alliés. Le centre historique fut gravement endommagé.

Temple d'Auguste, Pula, in Istrie (Istra), Croatie


Entre 1945 et 1947, une administration anglo-américaine fut mise en place. Puis, Pula fut rattachée à la Yougoslavie. En 1991, elle devint croate dans la douceur. Eloignée géographiquement des lieux du conflit armé, elle ne souffrit en aucune manière de la proclamation de la République croate. (source : linternaute.com)

Visitez Pula, Istrie et la Croatie maintenant sur Landolia !
A propos de Simon Laroche
Simon Laroche sur Google+
Simon Laroche sur Twitter
Simon Laroche sur Facebook
Simon Laroche sur Pinterest
Simon Laroche sur LinkedIn
: Développeur, Designer Webmaster et Consultant en Référencement, Simon Laroche est aussi un voyageur averti et un photographe amateur passionné. Il a créé le site internet Landolia et plusieurs autres...

Vous aimez ce post ? Partagez-le !


Poster un commentaire

Votre Nom ou Pseudo
Votre Email (pas affiché)


Le Blog compagnon de Landolia, choisissez votre prochaine destination et préparez votre voyage. Vous avez un article intéressant sur une destination à partager ? Contactez-nous.

Catégories

  • Zimbabwe (6)
  • Archives