Les différents types de maisons écologiques

Posté le lundi 05 septembre 2022

Maisons écologiquesProtection de l’environnementÉconomie d’énergie

Les différents types de maisons écologiques

Vivre dans une maison écologique est un geste de protection de l’environnement que réalisent de plus en plus de propriétaires. Les raisons sont nombreuses : réglementation, aides de l’État, économie d’énergie, mais aussi tout simplement, l’envie de vivre en réduisant son empreinte carbone. Depuis quelques années, différents types de maisons écologiques ont vu le jour. Si vous avez un projet de construction ou de rénovation, ces types de maisons pourraient donc vous intéresser.

Les maisons écologiques

On appelle maisons écologiques des maisons qui utilisent des matériaux naturels sans respecter forcément des normes particulières. Qu’il s’agisse de l’isolation, des murs, des revêtements du sol, on va opter pour des matières renouvelables telles que le bois, le chanvre, le bambou ou encore le liège. Les performances sont égales, voire supérieures à celles des matériaux classiques, mais ici les matériaux sont bien plus respectueux de l’environnement. Les projets d’éco-construction sont de plus en plus nombreux, certains constructeurs incluent dans la fabrication de la maison, des optimisations, afin que celle-ci soit moins énergivore. Attention toutefois, les maisons écologiques sont souvent plus chères à réaliser que des maisons traditionnelles.

Les maisons bioclimatiques

Dans le cadre de la construction d’une maison bioclimatique, il faut étudier l’environnement de la maison pour en exploiter au mieux tous les avantages liés au climat. Une maison bioclimatique va profiter au maximum de l’exposition du soleil en hiver pour limiter la consommation d’énergie afin de chauffer la maison. Pour cela, on va orienter l’essentiel des vitrages vers le sud afin de bénéficier de la meilleure exposition. En été, on va utiliser des barrières naturelles comme les arbres pour protéger la maison de la chaleur et éviter d’utiliser des systèmes de climatisation pour refroidir la maison. Dans une maison bioclimatique, on réfléchit également à la disposition des pièces à l’intérieur de la maison. On place ainsi les pièces qui peuvent rester plus fraîches au nord (comme des placards ou des couloirs), les chambres vers l’est pour qu’elles ne soient pas trop chaudes en soirée et les pièces à vivre vers le sud.

Les maisons passives

La maison passive est une forme de maison bioclimatique avec quelques optimisations. Ici, on isole au maximum et on tente de ne jamais utiliser d’énergie pour produire de la chaleur. Pour cela, en plus du soleil, on va tenter de récupérer toute la chaleur produite à l’intérieur de la maison (par des appareils électroménagers par exemple) et la recycler. Il faut donc installer de très bons systèmes d’isolation et de récupération de chaleur pour que la maison passive soit efficace.

Les maisons positives

Le but de ce type de maison est de consommer très peu d’énergie, mais également d’en produire plus que nécessaire afin de la revendre. Il s’agit donc bien souvent de maisons passives équipées de systèmes de panneaux solaires qui vendent le surplus de leur électricité à EDF ou à un autre fournisseur d’énergie. Vous l’aurez compris, une maison positive est très chère à faire construire et ne sera rentable que si vous envisagez d’y rester sur le long terme.

Les maisons autonomes

Une maison autonome est une maison qui n’a pas besoin d’une alimentation électrique externe. Cela signifie qu’elle n’est pas connectée au réseau et qu’elle utilise ses propres batteries pour stocker l’énergie excédentaire. L’autonomie de la maison dépend de la taille du parc de batteries. Une maison autonome se passe donc de raccordement au réseau électrique, mais l’autonomie peut aller plus loin. En effet, la maison autonome peut également ne pas être raccordée à une arrivée d’eau. Il est alors nécessaire de disposer d’un réservoir où l’eau est stockée et de systèmes de filtrage pour obtenir une eau utilisable dans la cuisine ou pour le linge. C’est donc un système d’habitation très écologique qui permet d’installer sa maison n’importe où sans dépendre d’aucun fournisseur.

Les maisons BBC

Les maisons BBC sont des maisons dites de basse consommation. Ce n’est pas le type de maison le plus écologique, mais c’est un très bon compromis. On retrouve obligatoirement cette norme BBC, maintenant dans les nouvelles constructions en France. Elle est réglementée et les conditions auxquelles doivent répondre les bâtiments BBC dépendent de la zone où ils sont construits. L’objectif pour ces habitations est de suivre des limites de consommations d’énergie fixées par la norme, notamment en optimisant tout ce qui concerne le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage, la climatisation et enfin la ventilation.

©landolia, tous droits réservés 2013 - 2022.