Comment installer un sanibroyeur : notre guide avec les erreurs à ne surtout pas commettre

Posté le jeudi 06 octobre 2022 par Blandine

SanibroyeurWC broyeurAménagement salle de bain

Comment installer un sanibroyeur

Le sanibroyeur est une très belle invention. Même s’il est peu utilisé et recommandé par les plombiers, cet appareil vous fera gagner énormément de temps et d’argent dans la rénovation de votre maison. Aussi bien dans le cas de l’installation d’une pièce d’eau dans un sous-sol, que pour la mise en place d’un coin WC à un emplacement très éloigné de votre tuyau d’évacuation générale. Voyons ensemble quels sont les avantages de ce type de dispositif et surtout comment l’installer facilement.

Un sanibroyeur c’est quoi ?

Un sanibroyeur est un appareil ingénieux constitué d’un boîtier qui possède :

  • Un (ou des) tuyau d’entrée
  • Un tuyau d’évacuation
  • Un mécanisme de broyage
  • Une pompe de relevage

Les plus aguerris en plomberie l’auront compris, ce système sert à récupérer les eaux sales (usées ou vannes), les broyer via un mécanisme de râpes ou de couteaux, pour ensuite les renvoyer (via la pompe de relevage) dans le système d’évacuation des eaux usées.

En effet, le sanibroyeur permet de se brancher sur le réseau des eaux usées et non pas les eaux vannes (le circuit des toilettes). Les eaux usées correspondent aux eaux polluées par des produits venant des activités humaines (comme les éviers, lavabo et douche par exemple). Le diamètre de ce type d’évacuation est plus petit. Il est donc plus simple de s’y raccorder.

Il existe de nombreux types de sanibroyeurs que l’on peut classifier en fonction de certains critères comme :

  • Le nombre d’entrées : en fonction de ce chiffre vous pourrez raccorder un ou plusieurs éléments sanitaires à votre installation
  • La nuisance sonore : il existe des sanibroyeurs plus ou moins silencieux
  • Les dimensions du broyeur

Les fabricants, tels que le principal SFA, proposent désormais aussi la possibilité d’installer un broyeur sanitaire directement sur des WC suspendus. De quoi obtenir une salle de bain moderne à coup sûr. Vous retrouverez tous les modèles de sanibroyeurs sur le site https://toilettes-expert.fr. Ce site vous permettra de faire un choix éclairé sur un modèle de broyeur correspondant à vos besoins aussi bien au niveau du bruit, que des dimensions ou encore du prix.

Installer votre sanibroyeur comme un pro : les erreurs à ne pas faire

Erreur n°1 : Ne pas respecter les pentes

Ce n’est pas parce que le sanibroyeur est équipé d’une pompe de relevage qu’il ne faut pas respecter certaines pentes. En effet, si l’on prend l’exemple du meuble vasque, il faudra que la pente entre la bonde de votre vasque et le boîtier du sanibroyeur soit respectée, sans quoi l’eau va stagner dans le tuyau et n’arrivera jamais à la machine.

Aussi, il est conseillé de maintenir une pente d’au moins 1 à 2 cm par mètre linéaire afin que votre installation soit parfaitement fonctionnelle.

Erreur n°2 : Ne pas suivre les recommandations constructeur

Chaque sanibroyeur présente ses propres caractéristiques techniques. Même si elles sont en général assez similaires selon les constructeurs, un sanibroyeur donné pour une hauteur de relevage de 3 mètres ne devra bien évidemment pas être mis en place si vous avez 5 mètres. Cela semble évident mais une mauvaise lecture de la notice peut entraîner ensuite de gros soucis sur votre installation, voir même la nécessité de tout refaire.

Erreur n°3 : S’affranchir des diamètres de raccordement

Même remarque que précédemment : un sanibroyeur dont les données constructeurs mentionnent la possibilité de se raccorder sur un tuyau de 32 mm pourra bien évidemment aussi se raccorder sur un de 40 mm. Attention, l’inverse n’est pas vrai ! Brancher un broyeur sanitaire sur un tuyau de 32 mm alors qu’il est recommandé un diamètre minimum de 40 mm pourra mettre en péril votre installation.

Erreur n°4 : Ne pas se faire aider pour votre installation

L’installation d’un sanibroyeur n’est pas forcément compliquée à mettre en œuvre. Cependant, il vous faudra quelques outils et surtout de la rigueur ! Si jamais vous n’êtes pas bricoleur et que vous souhaitez tout de même vous lancer, nous vous recommandons de prendre votre temps. Mais surtout, au moindre blocage, il est judicieux de faire appel à un expert en plomberie. Cela afin de vous assurer une installation correcte et pérenne dans le temps. La recherche d’une fuite suite à une installation mal réalisée peut être un calvaire.

Les avantages d’un sanibroyeur

Les avantages des sanibroyeurs sont nombreux en rénovation. L’on peut notamment citer :

  • La possibilité de créer une salle de bain entière (en choisissant un modèle à 4 entrées)
  • L’aménagement de combles ou de sous-sol en s'affranchissant des problèmes d’écoulement par gravité
  • La facilité d’installation
  • Les économies (niveau temps et budget) engendrées par ce genre d’équipements
  • Permet d’éviter de gros travaux de plomberie

Il est cependant recommandé d’éviter de vous servir de ce genre d’installation pour une salle de bain ou un coin toilettes principal. En effet, ce type de dispositif s’adaptera bien mieux à une installation annexe ou une suite parentale pour les amis par exemple.

Vous l’aurez compris, le sanibroyeur sera la solution idéale dans le cas de la rénovation d’une maison. D’autant plus si vous souhaitez créer une pièce d’eau dans un emplacement où le système classique d’évacuation gravitaire est impossible. Le broyeur sanitaire sera une solution d’appoint parfaite pour ravir toute votre famille et votre budget.

Vous aimerez aussi :

Isolation rampants de toiture

Posté le dimanche 04 septembre 2022 par David Parfait M.

Isolation rampants de toiture

©landolia, tous droits réservés 2013 - 2022.